La Thaïlande vs Ma Thaïlande - Apprendre Le Thai

Apprends Le Thaï Gratuitement

Pour débloquer l'intégralité du contenu gratuit, laisse ton adresse pour que je t'envoie l'accès à toutes les ressources textes, audios, logiciel de mémorisation...

Il existe plusieurs Thaïlande(s) et je dois dire que ce n’est pas pour me déplaire. Tu vas me dire, bien sûr, c’est un pays avec plusieurs régions donc des cultures différentes, des spécialités culinaires variées…. Non. Même si c’est vrai, ce n’est pas cela que je souhaite aborder aujourd’hui.

Je vais plutôt te raconter mon histoire personnelle, comment j’ai connu et découvert la Thaïlande. Chaque rencontre avec un pays et ses habitants est différente et propre à chacun mais je souhaite vraiment partager avec toi mes erreurs. Si tu envisages de visiter ce pays merveilleux pour la première fois, ça vaut le coup de lire ces lignes pour ne pas en repartir désenchanté comme cela a été le cas pour moi la première fois…

 

Mon idée de la Thaïlande

Avant de mettre les pieds au pays du sourire, j’ai roulé ma bosse en mode backpacking et auberges de jeunesse à travers le monde (Argentine, Vietnam, Islande…). Je ne suis pas du tout un serial-traveler mais j’avais pour habitude de partir une fois par an dans un pays différent.

Mais mon chemin a croisé une jolie Thaï dans les rues de ma ville bien franchouillarde et voilà que tous mes plans de découvertes du monde ont été chamboulés. Lorsqu’il a fallu décidé de notre première destination de vacances, le choix s’est imposé… à mon plus grand regret. Quelle horreur ! (j’exagère un peu…)

En effet, ce n’était vraiment pas un pays attirant à mes yeux car trop touristique. Moi, jeune homme en quête d’authenticité, me voilà être obligé de traverser la planète pour faire comme tout le monde.

What’s The Fuck ! Ok, j’étais amoureux mais j’avais un pincement au cœur quand nous avons organisé le voyage. C’était la première fois que je partais avec une valise et comme impératif de devoir loger dans une fade chambre d’hôtel. Pour couronner le tout, je partais dans un pays réputé être le plus touristique d’Asie : le paradis des Tours Opérateurs.

Bon, j’avais quand même gardé la main sur 2 choses essentiels : je n’avais rien réservé ni prévu et j’avais dans la poche mon Lonely Planet. Ça, c’était non négociable !

 

My First Time in Thaïlande !

Comme un imbécile, j’ai voulu voir tout ce qui était incontournable (dans le temps imparti) : Phuket, Koh Phi Phi, la province de Krabi… et Pattaya pour rendre visite à la cousine de Madame. Bon, c’est joli (à part Pattaya que je n’ai pas du tout aimé) mais niveau authenticité on a vu mieux. Le pire je crois, c’est Koh Phi Phi : c’est une île magnifique mais tu y rencontres plus de touristes que de thaïs. Même certaines boutiques sont tenues par des farangs !! La loose complète je dois te dire. Heureusement, ma chérie n’est pas fan des après-midi plages autrement je pense que je serai parti en courant ! Pour certains se dorer la pilule sur la plage, c’est le pied. Pour moi, c’est l’enfer.

En rentrant en France, j’étais déçu. J’avais vu des paysages magnifiques, manger des mets extraordinaires mais il me manquait quelque chose. Globalement, nous avions passé d’excellentes vacances pourtant, je n’avais pas fait de rencontres, d’échanges mutuels et désintéressés. Une question lancinante ne se cessait de me harceler jour et nuit : Vais-je devoir partir là-bas à chaque vacances ? (Comment ça j’exagère encore ??? oui, bon peut-être un peu…)

Comme tu l’auras compris, mes préjugés sur ce pays se sont révélés justifiés même si au fond de moi, je savais qu’il existait une autre Thaïlande.

 

Perseverare Diabolicum

Un an a passé, je vis toujours en couple avec ma Thaï de compète. Notre relation devient sérieuse et elle me propose de passer quelques jours dans sa famille lors de notre nouveau futur séjour. J’accepte.

On démarre notre voyage par quelques classiques dont Koh Samui et re-Pattaya (pour voir sa cousine). Tu vas me dire : “Tu le cherches ou quoi ?”. Ma chérie ne connaissait pas l’île des Samui et j’ai cédé. Je retrouve les mêmes sentiments que lors de mon premier voyage. C’est beau, on se croirait au paradis mais garanti 0% d’authenticité.

Une fois, ces quelques jours passés, nous sommes donc partis dans sa famille. C’est avec mes préjugés chevillés au corps que je déboule dans la province de Buriram (Isaan). J’ai alors découvert une nouvelle Thaïlande qui n’avait plus rien à voir.

 

La Thaïlande, la vraie

Me voilà donc en pleine campagne profonde au fin fond de la Thaïlande. Mode de vie complètement différent, rythme de vie à l’opposé de ce qu’on connait ici. Pas d’argent mais tellement de choses à partager ! J’ai appris, rit et apprécié la Thaïlande 1000 fois plus que lors de mes voyages précédents. Ce qui aide, je dois te l’avouer, c’est de baragouiner quelques mots en Thaï. Je n’en connaissais que trop peu lors de mon premier séjour et c’est ce qui m’a conforté à me lancer dans l’apprentissage de cette langue pas si compliquée à apprendre.

Bon c’est vrai, tout n’est pas tout rose. Contrairement à Pattaya & Cie, là-bas, je suis le seul Farang à des kilomètres à la ronde. Lorsque tu vas au marché, tu te fais dévisager, on te montre parfois du doigt… mais cela reste toujours respectueux et heureusement !

Après 3 semaines, ma première envie après être rentré en France était de repartir. Voilà comment malgré des préjugés négatifs sur ce pays, je suis devenu accroc à la Thaïlande et surtout aux Thaïlandais !

Alors, Partir ou pas en Thaïlande ?

Je t’ai parlé de mes attentes lorsque je visite un pays. Je suis toujours en quête d’authenticité. Mais que ce soit ton cas ou pas, peu importe. Tu peux tout faire en Thaïlande, visiter les sites qu’on voit sur les cartes postales, méditer dans des temples, parcourir les musées ou te perdre au fin fond de la campagne… Il faut que tu définisses tes envies AVANT de partir. La Thaïlande est un véritable trésor mais tu peux aussi très vite t’y perdre.

Si tu dois organiser ton séjour, je te conseille vraiment de parcourir plusieurs Thaïlande. Celle des plages, celle des villes mais aussi la campagne Thaï qui te montre une vie complètement différente et loin du business du farang.

 

Saches aussi que dans les zones touristiques, tous les Thaïs parlent un minimum anglais mais ce n’est le cas partout. Si tu souhaites prendre l’apéro avec des habitants d’une région reculée, il te faudra parler quelques mots de Thaïs. Ce qui est rassurant, c’est qu’après quelques bières, ton niveau n’a pas besoin d’être au top !

 

 

Vocabulaire Thaï du jour : (Chérie, Marché, aller, bière)

Débloque la traduction Gratuitement

Accède en plus à l'intégralité du contenu Gratuit de ce site :

Leçons, Fichiers Audio, logiciel de mémorisation...

– Tirak : chérie

– Thalaat : Marché

– paï : aller

– bière : Biar (ou Leo ou Singha ou Tiger)

>